Les incubateurs Belle de mai et PACA-Est partenaires de French Tech Ticket

En mai 2015, l’Etat et la Ville de Paris lançaient le programme French Tech Ticket avec l’ambition d’attirer des startups étrangères pour qu’elles se développent en France, mais aussi d’attirer les meilleurs talents, de stimuler les opportunités de création de valeur économique et d’emplois en France. La première édition du concours avait permis à 1370 entrepreneurs de plus de 100 pays de manifester leur souhait de rejoindre l’écosystème French Tech parisien pour y créer une start-up. Au final, seuls 50 entrepreneurs, soit 23 startups étrangères, avaient eu la chance d’intégrer le programme d’accompagnement en janvier 2016.

Suite au succès suscité par le programme en France et à l’international, le dispositif a été étendu à tout le territoire français. Ainsi, pour la saison 2, 41 incubateurs ont été sélectionnés en Ile-de-France et au sein des Métropoles French Tech pour avoir l’opportunité d’accueillir les futurs lauréats. Parmi les incubateurs et pépinières labellisés French Tech Ticket, l’incubateur Paca-Est et l’incubateur Belle de Mai qui soutiennent et accompagnent majoritairement les projets issus ou en lien avec la recherche publique française. L’Incubateur Paca-Est a axé sa proposition sur les trois domaines d’excellence Santé, Smartcity et Numérique, qui sont également les domaines d’investissement d’Université Côte d’Azur. La promotion 2017 sera trois fois plus importante en nombre avec la sélection de 70 startups étrangères (contre 23 en 2016) qui viendront s’installer en France pour y développer leur activité à partir de janvier 2017.

La saison 2 du concours a été officiellement lancée le 21 juin par Axelle Lemaire à New-York lors de la French Touch Conférence.

L’Incubateur Belle de Mai a été sélectionné pour accompagner les entrepreneurs étrangers sur Aix-Marseille

Fort du succès de la 1ère édition lancée sur Paris, le programme French Tech Ticket se renforce en associant des incubateurs et accélérateurs d’Ile de France et des métropoles French Tech à dimension internationale. Sur la Métropole Aix Marseille Provence, c’est l’Incubateur Belle de Mai qui suivra le développement des projets des entrepreneurs étrangers sélectionnés. La remarquable vitalité de la French Tech est plus que jamais d’actualité et le territoire Aix-Marseille, qui attend le renouvellement de son label pour 3 ans, entend relever le défi de son internationalisation.

Attirer les meilleurs entrepreneurs étrangers pour devenir une Terre de Talents
Les startups sont un élément central de la stratégie économique de notre pays et un enjeu majeur d’attractivité à l’international. La France connait aujourd’hui une forte dynamique qui se traduit par un nombre record de création d’entreprise ces dernières années. Pour accélérer cette dynamique, l’Etat a créé le French Tech Ticket, un programme visant à attirer en France des entrepreneurs internationaux porteurs d’un projet ambitieux et de créer ainsi de jeunes pousses internationales.

En tant que partenaire pour le territoire Aix-Marseille, l’Incubateur Belle de Mai a été choisi pour accompagner ces startups étrangères.

« Le choix qui s’est porté sur l’Incubateur Belle de Mai n’aurait pu se faire sans l’implication très forte de Provence Promotion, l’agence de développement économique des Bouches du Rhône, explique Céline Souliers, directrice de l’Incubateur Belle de Mai, ce travail d’équipe entre plusieurs entités au service des entreprises va permettre d’attirer sur notre territoire des programmes étrangers innovants, source d’activité et d’emplois. Nous sommes fiers de renforcer le rayonnement international de la Métropole Aix Marseille Provence et souhaitons fortement qu’elle devienne une terre de talents ».

Laurence Soldermann, directrice des programmes Start in Provence et Home Sweet Home chez Provence Promotion rappelle que « Depuis plus de 10 ans, nous accompagnons les entrepreneurs étrangers à s’implanter en Provence à travers nos programmes Home Sweet Home et Start in Provence, comme le fondateur algéro-américain de Medicodose, qui a choisi la Provence pour sa croissance et son ouverture au monde ou encore celui de Comfiz, venu du Canada, qui s’est installé sur le territoire Aix-Marseille pour son cadre de vie, propice au recrutement et à la fidélisation d’ingénieurs ».

L’Incubateur Belle de Mai accompagnera ces startups dans le développement de leur projet pendant 12 mois. Durant cette période, en plus de l’accompagnement classique, les porteurs de projets suivront un cycle de Masterclass, et des suivis business personnalisés, des présentations avec des investisseurs et des corporates, des événements networking mensuels avec l’ensemble de l’écosystème leur seront proposés. Chaque entrepreneur aura également un parrain choisi parmi les entrepreneurs emblématiques de l’écosystème. L’incubateur accueillera les lauréats des secteurs du multimédia/transmédia, de l’IT et de l’IOT à partir du 1er janvier 2017, date à laquelle les entrepreneurs arriveront en France.

Fervent défenseur de la French Tech, l’incubateur s’est toujours inscrit pleinement dans cette dynamique, et ce, dès le début, lorsque le programme s’appelait alors « Quartiers Numériques ». « L’ensemble des initiatives liées au mouvement French Tech apporte un réel dynamisme en termes de création d’entreprises et d’image. Loin du french basching, c’est l’ensemble de notre écosystème qui en profite et propulse la France sur le devant de la scène internationale. Ce potentiel, nous l’avions immédiatement décelé » souligne Céline Souliers.